Déprime -Dépression-Burn-out- Deuil

Déprime – Burn-out – Accompagnement au deuil.

Surprise de la vie, mon accompagnement m’invite dans la spécialisation de ces domaines. J’éprouve beaucoup de fierté à sortir les personnes de la déprime, « dépression est un terme pour le monde médical », du burn-out. C’est comme prendre un enfant par la main et le sortir de la brèche pour le remettre sur son propre chemin de vie…. mais surtout d’être. Car nous avons tous ces capacités en nous seulement nous sommes pris dans une spirale. Mon travail de coaching dans une relation de confiance va vous ramener à vous reconnectez à vos propres ressources…. et croyez-moi l’être humain étant formidable, je n’ai jamais manqué d’en trouver.

Il est important aussi de comprendre les raisons qui nous ont conduit à la déprime, au burn-out. Un choc qu’on a préféré enterrer et qui remonte à la surface ? une fuite en avant ? un manque de considération ? Nous sommes tous différents et ici nous avons tous besoin de douceur, de présence, de retrouver la présence à soi.

Le deuil : on ne pourra pas remplacer l’absence, ni revenir en arrière cependant nous pouvons changer la relation à la personne aimée et disparue. Continuer à vivre avec un deuil non fait, avec une tristesse en soi c’est ne pas faire honneur à la vie, à la présence des vivants. C’est un non sens quelques fois et pourtant si fréquent. Moi-même j’ai mis des siècles à être plus sereine avec la disparition de mon père mais je n’avais pas passé ce cap de la compréhension… Ici l’accompagnement est toujours précieux et délicat car nous vivons des moments magiques…

De plus, notre société ne nous aide pas dans ces moments difficiles. L’expression « faire le deuil » est assez vide de sens pour la plupart d’entre nous. Autant que le fameux lâcher prise. Souvent, les personnes cachent leur mal-être, passent sous silence leur peine, de peur d’être rejetées et incomprises dans un monde qui n’aime que le bonheur, la réussite, la facilité de la consommation rapide et du coup l’évitement des véritables souffrances. Ainsi nous pouvons garder en nous en silence plusieurs deuils ou traumatismes non résolus. Mais le corps a ses limites et finit par traduire ses pertes de résistance en dépression et burn-out.

Important : Même après un mieux-être après les séances, pour les personnes sous médication, il est impératif de ne pas diminuer le traitement sans l’avis et l’accompagnement du médecin.