Astuces simples pour garder le moral

Coucou, au-delà du travail du coaching sens de la vie et du traitement des traumatismes, voici quelques astuces toutes simples pour vous remonter le moral.

Regarder objectivement votre environnement, votre demeure, votre pièce à vivre et l’image qu’elle vous renvoie à chaque instant, à chaque seconde. Observer les couleurs sombres, tristes, les formes agressives ou au contraires confortables, douces, accueillantes. Avec cette question : vous sentez-vous accueillis chez vous ? (il s’agit d’une sorte de feng-shui intuitif) L’étape deux est de ressentir et trier les objets, images qui vous suscitent des sentiments positifs ou morbides, déprimants. Puis enfin, les gens que vous côtoyez : vous semble t-il qu’ils vous boostent, vous acceptent ou vous rabaissent, vous renvoient-ils une image positive, constructive, encourageante? (voir coaching pour le ménage des personnes toxiques) Il ne s’agit pas de réduire son entourage aux personnes qui abondent toujours dans votre sens. Quelques fois, la contradiction est constructive. L’autre est un miroir qui vous ramène à votre réalité terrestre, vous aide à évoluer lorsqu’il est présent, sincère, lorsqu’il respecte le chemin de votre évolution, vos désirs, lorsqu’il vous renvoie à vous-même, lorsqu’il est aimant bien-sûr, tolérant.

L’autre point pour remonter votre moral : vérifier ce que vous écoutez. L’écoute, (le son ? le bruit?) est une nourriture (ou une torture) bien plus importante que vous ne pouvez imaginer. Les paroles de cette chanson sont elles positives ? gaies ? déprimantes ? Les informations que j’écoute en boucle me permettent-elles de gagner une opinion personnelle, un esprit critique ? S’adressent-elles au cerveau d’une personne adulte et intelligente libre de ses pensées ou m’infantilisent-elles en m’engluant dans l’émotionnel et la peur? Pour ma part, je pense qu’aujourd’hui, il est préférable de lire les journaux que d’écouter la TV. (Option meilleure pour le cerveau et le stress).

Enfin le dernier point des astuces toutes simples : votre moral est dans votre assiette : mangez du vivant, du varié, des fibres, de bonnes huiles. Fuyez le sucre qui va vous booster puis vous déprimer (pic de glycémie, piège des diabétiques et des addictions à l’alcool)

Faites vous plaisir en dansant, en chantant, en créant, jardinant ou en bricolant. Créez vous des bulles de joie, de cocooning tout en imaginant votre avenir bourré de belles choses à vivre, entouré de joie et de lumière ! Devenez un super athlète, un champion de pensées positives. Envoyez des pensées positives pour les autres, la Terre, les animaux et pour votre avenir !

Avez-vous le sentiment d’avoir raté votre vie ?

avez-vous le sentiment d’avoir raté votre vie ? Nora Boukala rêve-eveil.com

Ici, il ne s’agit pas de réussite à proprement parlé tel que l’assène les médias à longueur de journée. Il s’agit de l’écoute de votre âme et de l’adéquation entre son aspiration, c’est à dire, vos voeux de réalisation sur terre et vos désirs en tant qu’humain souvent dirigés par le mental. D’un point de vue spirituel, la réussite pas plus que l’échec n’a vraiment de sens. Il n’y a que des expériences.

Des expériences que vous acceptez ou non d’effectuer. Quant à leur interprétation, il s’agit d’une réussite lorsque la prise de conscience au meilleur niveau d’avancement de l’être est en lien avec l’expérience. Autrement dit, si durant cette expérience vous la vivez pleinement en conscience de tous vos sens réunis et dans l’acceptation de l’âme en vue de son accomplissement. Ainsi la réussite peut être de se lever le matin dans la joie d’être vivant, de sourire et d’apporter du bien-être autour de vous, d’effectuer une tâche ou un acte dans cette conscience d’évolution de votre âme en lien avec celle de l’humanité.

Maintenant, le sentiment désagréable d’avoir raté sa vie, malgré son côté triste, est loin d’être négatif. Il vient vous rappeler à l’ordre. Nous sommes trop vite déstabilisés émotionnellement, trop vite dispersés par toutes ces informations. Prenez le comme un rappel. Le rappel de rester focaliser sur la joie d’être vivant, sur le goût, le ressenti et le plaisir de réaliser les voeux de votre âme dans la plus belle humilité, c’est à dire de petites choses chaque jour au quotidien. Ces petits pas vont vous ramener à l’ancrage nécessaire au passage de la morosité ambiante.

Alors prenez le risque de miser sur vous, sur vos potentiels, prenez le risque d’oser d’autres rencontres, d’autres challenges et de participer à l’évolution de l’humanité en offrant le meilleur de votre être plutôt que de cultiver vos faiblesses, en aidant ou en illuminant d’optimisme votre entourage dans la confiance que l‘issue favorable vous attend et que chaque jour, chacun nous la favorisons.

Quel est le sens de votre vie ?

Peut-être vous sentez vous inutile, décalé ? Vous sentez vous seul(e), incompris ? ou ressentez la sensation d’être appelé à faire quelque chose d’important sans savoir quoi exactement ?

Aujourd’hui, chacun se sent poussé à se rapprocher de sa raison d’être sur terre. Dans mes séances, nous ne parlons pas de mission de vie mais plutôt de la raison pour laquelle votre âme est venue s’incarner et nous parlerons plus précisément quelle est la nature de votre âme. Etes-vous artiste ? Thérapeute ? Enseignant ? L’important réside dans la justesse et dans l’adéquation entre votre être profond et votre réalité extérieure.

Malheureusement saturé(e) par les informations continues, le diktat du bonheur, les projections et attentes des autres ou poussé(e) par votre propre conception de la réussite, vous vous sentez perdus. Que se passe t-il lorsque l’âme appelle depuis des années et que le mental l’étouffe ou la peur évite l’évidence d’être soi ? Il n’est pas rare d’éprouver un sentiment de solitude, une grosse fatigue, une dépression. C’est comme si le corps n’arrive plus à faire ce qu’il a toujours fait. L’incompréhension et le burn-out. En revanche, lorsque l’âme est alignée, naît un sentiment de paix, d’être juste, une évidence, l’optimisme de surmonter les difficultés matérielles et les épreuves. Vous vous sentez pousser des ailes. Souvent le corps s’apaise, la santé est au rendez-vous. c’est comme si les choses en vous et l’extérieur coulent de source. On peut dire que ça circule même si l’objectif n’est pas clair, vous savez quel chemin emprunter.

Je suis là pour vous accompagner à éviter les miroirs aux alouettes et à ne pas confondre certaines facilités, talents ou dons avec votre « mission de vie ». Combien de gens malheureux ai-je croisé qui pourtant avaient tout comme on dit pour être heureux. Comme par exemple, cet homme d’affaire brillant, riche, malade à en dérouter la médecine, persuadé qu’il était un artiste malchanceux, devant un entourage enthousiaste face à ses compositions alors que je savais que s’il n’acceptait pas ses capacités de guérisseur, il allait droit vers une maladie profonde. Puis cette autre personne s’obstiner dans les massages énergétiques reiki alors qu’enseignante, elle apportait des pépites à des enfants et contribuait à éveiller les cerveaux des autres.

Gestion des émotions : comment traverser les turbulences.

Ce petit post pour vous accompagner dans des passages difficiles où la gestion des émotions est mise à l’épreuve non pas par votre histoire personnelle, ni par les blessures héritées transgénérationnelles ou karmiques mais par l’environnement, l’agressivité ambiante, l’actualité très anxiogène et l’attitude des autres épuisés par de longs mois de pandémie, de confinement. De quoi être destabilisés !

Vous êtes nombreux à être sensibles, voire hypersensibles. (Je vous convaincrai en séance que c’est une force et vous apprendrez à la vivre.) Beaucoup de personnes bienveillantes se positionnent dans le coeur, malheureusement elles confondent souvent le coeur affectif et spirituel, voire le coeur émotionnel et le spirituel et perdent le discernement et leur objectivité. Et tous, nous perdons le lien avec le corps physique en partant dans l’affectif et l’émotivité. L’objectif est de retrouver le plus rapidement ce lien ou de l’entretenir pour ne pas le perdre.

Voici une clé, un exercice, une technique de méditation qui permet de calmer le mental, de revenir à la sensation corporelle afin de mieux appréhender l’aspect émotionnel puis ensuite monter en vibration : il s’agit de l’ancrage et du centrage. La base pour tout développement personnel et spirituel est devenue une condition sine qua non pour tout un chacun aujourd’hui.

Dans un premier temps, voici la technique de l’arbre, technique d’Ancrage utilisée en Qiqong, L’idée est de s’accrocher à la terre comme si nous avions des racines depuis les pieds. Personnellement, pendant des années j’ai eu beaucoup de mal avec cette technique bien que ce soit la plus répandue et aujourd’hui, je propose à mes clients/patients plusieurs autres possibilités tout aussi efficaces et plus adaptées aux personnes qui ont la tête dans les étoiles, comme celle de visualiser, imaginer ses orteils telles les serres d’un aigle ou d’un dragon. C’est très puissant. Un régal pour moi. Et j’ai compris que chacun avait sa technique d’ancrage, un peu comme sa voix en chant. Donc pas de complexe !

Je vous propose aujourd’hui une autre technique d’ancrage, celle de se positionner dans le bassin que je trouve un peu plus facile et moins statique. Prenez la sensation de l’ossature des hanches, appréhendez leur solidité. Puis dans un deuxième temps, imaginez que votre petit bassin est un hamac et fixez votre conscience ou votre attention à l’intérieur. Pour redescendre dans votre corps, vous pouvez également essayer de sentir les lombaires, comme si vous vous arrimez à vos lombaires et positionnez vos mains pour les chauffer. Que ce soit la technique de l’arbre ou celle des lombaires, vous allez renforcer vos reins, par le méridien des reins sous la plante des pieds ou en chauffant les lombaires. Pour ma part, j’imagine un bassin de cristal, ce qui me permet de me retrouver, me centrer, me recentrer afin de mieux gérer les émotions.

Dans un premier temps, centrez vous dans le bassin, rassemblez vous, ressentez l’axe de la colonne vertébrale. C’est comme si je m’accroche au mat d’un bateau ou à l’axe de mon arbre et en cas d’agressivité, il est plus facile de rester serein, posé. En cas de traversée de zone de turbulences, je vais gagner en discernement. Ce sera plus facile de ne pas réagir par l’impulsivité et de contrôler votre réaction afin de ne rien regretter.Il est plus facile ainsi de jauger si la problématique m’appartient ou appartient à l’autre, et d’appliquer l’accord toltèque « je ne le prends pas personnellement ».

Cette technique est puissante car votre centrage et votre ancrage va apaiser l’autre aussi. Et vous verrez que l’autre va se centrer également et ne pas vous envahir ou si c’est un adepte de relations toxiques, ira vampiriser ailleurs ou mieux, se retrouvera face à lui-même.

L’objectif aussi est d’évoluer sur le chemin en écoutant ses véritables émotions et de façon apaisé à y faire face sereinement (à voir en séance). Et surtout le sens du centrage/ancrage veut dire : ok quoiqu’il arrive je suis présent, je suis dans l‘instant présent et quelque soit ce que je traverse ou les secousses environnementales, je reste dans mon axe de vie, dans la confiance en la vie, dans la foi.

Et si vous avez un bon ami qui vous veut du bien ou si comme moi, lorsque vous êtes bien, il y a toujours quelqu’un qui vient vous donner des conseils pour vous dévier de votre trajectoire, avec une nouvelle recette du bonheur ou un projet de réussite, alors je vous invite à vous recentrer dans votre bassin et écouter votre voix intérieure : est-ce que c’est juste pour moi ? est-ce que ce projet correspond à mon chemin de vie ? Comment je le sens ? Est-ce que cette recette du bonheur est vraie pour moi ? Est-ce que je reste fidèle à qui je suis, au projet de vie de mon âme ? ou est-ce que je réagis sous le coup de l’émotionnel ambiant et des influences extérieures ?

Une fois que le centrage est bien implémenté et que vous vous sentez bien arrimée à la terre, alors ok mettez vous dans votre coeur dans la confiance d’être protégé et rayonnez, vibrez votre joie, émettez ce que votre âme est venue manifester.

Bernard Tapie, Diego Maradona, leur mission de l’âme : Qu’est ce que tu fais dans ce tiroir ?

Une petite pensée pour Bernard Tapie et un grand respect pour quelqu’un qui a saisi le sens de la vie, de sa raison d’être sur Terre, qui n’a pas hésité à communiquer également sur les épreuves qu’il traversait.

Nous ne pouvons pas savoir tout ce que l’âme transmet ou manifeste au cours d’une vie. Quelques fois, elle chuchote d’âme à âme. Peut-être savez vous déjà ce que dans votre silence votre âme transmet, instruit à vos proches, ainsi qu’à toute personne et être vivant qui entre à votre contact ? Il s’agit ici de discerner le message lumineux de l’âme et celui de la personnalité sur lequel chacun s’identifie.

Bien sûr, tout le monde retiendra sa capacité à se battre, à faire face aux épreuves, son amour de la vie maintes fois clamé même dans les pires souffrances. Peut-être enseigne t-il qu’il faut aimer la vie car ainsi elle va vous aimer. Peut-être son âme nous enseigne t-elle qu’il faut jouer avec la vie ? D’autres retiendront que son cancer, sa maladie nous rappellent qu’il faut avoir la foi en la vie, « arrêter de se faire de la bile » comme Benard Tapie l’exprime dans une interview avec Laurent Delahousse.

Cependant, comme j’accompagne et je me spécialise sur le sens de la vie, pour ma part, je retiendrai cette phrase que je ne garderai pas cachée sous la poussière dans un coin de l’étagère : Qu’est ce que tu fais dans ce tiroir ? J’envisage même de l’afficher pour me rappeler comme en permanence on me met dans une case, dans une catégorie et comment, enfant et adolescente, je l’ai trop accepté, comment surtout il est trop facile de s’en accommoder. Peu importe le nombre de cases qui nous définissent, qui rassurent les autres, ou qui nous servent de marche-pied, l’important est de ne pas s’en satisfaire, de prendre conscience que nous sommes dans une zone de confort ou pire, nous sommes trop à l’étroit pour notre âme, ou pire encore, nous ne sommes pas dans le bon tiroir.

A l’instar de Diego Maradona, Bernard Tapie fait partie des personnes exceptionnelles qui brisent toutes les barrières, catégories sociales, professionnelles, intellectuelles dont le mental reste ouvert en permanence au tout est possible. Leur regard passe au delà des acquis et leur mental a dû transcender maintes fois le regard des autres, les préjugés, les croyances limitantes, du commun, la logique rationnelle qui nous étouffe. Ils ont dû surtout transcender leur peur de l’échec, du ridicule, de l’humiliation, de la solitude et quoi d’autre encore…

J’enseigne à chacun que son âme vient sur Terre avec des dons, des capacités, des facultés, un peu comme un jeu de cartes avec des jokers et différentes atouts et nous sommes là pour les expérimenter et surtout les utiliser pour réussir sa mission de vie. Je pense que le plus important est de connaître déjà la nature de notre âme et surtout son potentiel afin de se sentir juste à sa place. J’accompagne dans ce sens et c’est une grande grâce de proposer cet accompagnement de découverte de soi. Même si ce n’est pas facile… Et peut-être que d’un point de vue l’âme, le don du tout est possible, ici, est aussi une expérience pour trouver la limite que l’on s’impose, en lien avec son maître intérieur ou guide intérieur, la barrière morale qui décide de ne pas traverser la frontière même si elle est grande ouverte. Une sorte de test de la vie…

Enfin, je pense que le message le plus important à l’instar de Diego Maradona, de Bernard Tapie est que vous avez le choix, celui de vous considérer comme un être humain limité ou d’écouter votre âme pour qui les perspectives de la vie sont beaucoup immenses, moins fatalistes, moins protocolaires et surtout magiques. Alors merci et paix à leurs âmes et surtout, interrogez-vous de temps en temps : Qu’est ce que tu fais dans ce tiroir ?

Nouveau : Mise en place de forfaits

Coucou, afin de mieux vous accompagner, des forfaits adaptés sont mis en place dès ce mois de septembre. 5h à 275€ (à la place de 300€) et 10h de séances à 500€ (à la place de 600€). Pour être sincère, j’ai été tellement touchée par le potentiel d’une jeune femme et son enthousiasme que j’ai préféré baisser mon tarif si elle tenait ses promesses d’engagement. Ainsi, je pouvais espérer tenir les miennes et m’adapter à son potentiel de développement personnel, de médium et surtout l’accompagner dans sa transition professionnelle. J’espère que ces forfaits vous donneront l’opportunité de faire le grand saut et de changer radicalement votre vie, de vivre l’être que vous êtes, de vous révéler enfin ou d’être plus heureux/se.

Le cas d’Eva : pourquoi j’ai eu un cancer ? Et comment réinventer sa vie.

J’aimerais partager cette expérience assez troublante. Une appréhension de quelques jours pour cette patiente/cliente qui vient me consulter après recommandation. Et je savais qu’inéluctablement, elle allait me poser la question obsédante à laquelle ses médecins et chirurgiens ne lui donnent pas de réponse.

  • Pourquoi, Madame, j’ai eu cette tumeur foudroyante au cerveau ?

Qui peut donner la cause réelle et certaine d’une maladie comme le cancer ? Les personnes cherchent souvent une cause interne, une raison de se culpabiliser alors que les pesticides et la pollution sont les grands criminels de notre société. Je lui explique que les maladies en général sont une multitude de facteurs qui viennent se coopter de façon malheureuse et tragique et c’est pourquoi, il est important de travailler sur plusieurs plans, physique, émotionnel, psychologique, énergétique, et sur l’hygiène de vie… Heureusement, Eva a d’autres motifs de consultation : couper le feu qui la brûle sur la tête depuis la chimiothérapie et son bras gauche qui ne répond pas toujours comme elle le souhaiterait. Sinon elle est dynamique et très volontaire… Trop volontaire même.

Et très vite au cours de ses confidences, les choses semblent s’éclaircir : le choc de la mort de sa soeur « qu’elle n’arrive pas à se sortir de la tête ». Voici la cause émotionnelle assez violente qui peut contribuer à expliciter la situation. Mais ce n’est pas tout. La cause externe : les produits ménagers qu’elle utilise depuis des années. Elle est femme de ménage.

Et pour moi, avec mon accompagnement sur le sens de la vie, ce qui va déclencher la bombe à retardement : le refus du changement. Le refus de l’alignement, de l’expression de ce qu’elle est profondément. Une artiste qui a éteint sa joie, sa voix, sa musique intérieure. Chaque âme émet un son. Nous perdons notre son lorsque nous ne sommes plus alignés sur notre raison d’être sur terre.

Parce que sa raison d’être, son identité réside dans le souci des autres, le sacrifice de soi. Habituée à travailler, énormément travailler, elle s’est oubliée. Elle s’est consacrée à ses enfants qui ont grandis et ont quitté le foyer depuis for longtemps maintenant. Retraitée, elle continue à travailler.

Il aurait fallu un peu plus de plaisir, un peu plus de joie afin de goûter à la créativité, à l’expression de soi quelques minutes par jour, à l’écoute de soi. Aujourd’hui, j’espère qu’elle va suivre les résolutions de sa nouvelle vie, avec plus de plaisir et surtout de douceur.

L’autre expérience troublante que j’aimerais partager c’est peut-être de n’avoir plus peur du cancer. Beaucoup s’en sortent très bien avec des médecins à la pointe, une médication plus adaptée et un accompagement avec les médecines parallèles, le magnétisme mais surtout l’acceptation du changement d’attitude, de regard, de philosophie de vie.

Puis j’ai admiré cette force, sa conviction de gagner, cette volonté de vivre, l’amour de la vie, l’une des clés de la réussite pour tout rétablissement.

MANIFESTER LA JOIE d’être vivant

Partage d’Inspiration : Prenez conscience de la Transformation qui s’opère sur Terre. Malgré le contexte, il est important de MANIFESTER LA JOIE d’être vivant.
Ecoutez les oiseaux, admirez les fleurs, chantez, dansez, appréciez chaque met, sa différence et celle des autres dans une ode à la Vie. Nora Boukala, Magnétisme & Sophrologie rêve-eveil.com

Grand ménage des relations toxiques et anciennes croyances

Voici le partage d’un soin-bien-être effectué hier matin afin d’accélérer chez ma patiente/cliente le nettoyage des relations toxiques. Si comme elle, votre passé n’en finit pas de vous poursuivre et de se répéter, si les liens semblent vous polluer, vous fatiguer et que tout s’embrouillent, il est peut-être temps de rompre ou de nettoyer les relations de façon énergétique, je veux dire grâce au magnétisme, au chamanisme et à mes connexions. Ce travail se fait en douceur et ne nécessite pas la présence de l’autre, ni la rupture et redonne un gain d’énergie, une sensation d’y voir plus claire, et d’être plus léger. Beaucoup beaucoup plus légère selon ma « patiente/cliente ».

La séance permet de lâcher les boulets attachés à vos chevilles et que chacun reprenne la puissance de sa vie et la possibilité de rencontrer quelqu’un d’autre. Sachez qu’une relation Boulet ou toxique peut vous bloquer de nombreuses années après la rupture physique ! Ce travail sera également indispensable après une relation douloureuse, genre pervers narcissique, ou manipulateur. Car ces personnes là sont de véritables pieuvres pour ne pas dire vampire même malgré l’éloignement, la séparation physique ou un divorce.

Quelques fois, par expérience, le nettoyage permet de remettre au point comme un reset psychologique, émotionnelle et retrouver le lien d’âme à âme, de coeur à coeur afin de revivre une relation épanouie et créatrice de nouveaux projets. C’est un travail minutieux assez puissant et libérateur.

L’autre ménage plus délicat est celui des anciennes croyances, croyances limitantes. Si vous êtes perdus actuellement, c’est normal car nos certitudes sont remises en question au niveau identitaire, croyance, dogme… afin d’installer votre véritable couleur identitaire… (protocole sens de la vie). C’est comme si votre mental sait que ce ne va pas et pourtant vous perduriez dans la même attitude ou comportement. Tout simplement parce que vous n’arrivez pas à trouver la nouvelle ressource qui vous permettrait d’aller de soi. Ou que vous vous sentez décalé. Ceci sont les signes qu’un ménage est nécessaire dans les croyances et les valeurs. Le protocole ressemble en tout point au ménage des relations toxiques. Si vous avez déjà réfléchi au process, il est intéressant d’ancrer votre nouvelle couleur identitaire sinon, il est temps de commencer à faire le ménage !